L’aquabiking : pédaler dans l’eau au rythme de la musique

Vélo dans l'eau aquabiking musique cellulite

Un sport qui se pratique dans l’eau, mais qui va bien au-delà de l’image de l’aquagym. Je vous parle de l’aquabiking, pour se dépenser en s’amusant.

L’aquabiking, c’est un sport qui, comme son nom l’indique, se passe dans l’eau. Dans la même veine que l’aquagym, il s’agit d’une discipline qui fait partie de l’aquafitness.

J’en ai pratiqué durant deux ans et je vous partage mon expérience !

L’aquabike, qu’est-ce que c’est ?

Un terme anglais pour désigner, très simplement, le fait de pédaler dans l’eau. En groupe et au son de la musique, nous sommes guidés par un moniteur qui nous fait faire différents exercices. L’objectif : travailler l’ensemble du corps en douceur. La pratique de l’aquabiking présente de nombreux avantages. Il s’agit d’un sport doux pour les articulations puisqu’il se déroule uniquement dans l’eau. En outre, c’est très bon pour activer la circulation sanguine et ainsi contribuer à atténuer l’effet peau d’orange lié à la présence de cellulite sur les cuisses. A raison de trois séances par semaine, j’ai en effet pu tester et approuver cet effet ! Enfin, étant donné que l’effort se déroule dans l’eau, cela contribue à affiner la silhouette : le poids de l’eau favorise le renforcement musculaire global du corps.

Un cours dure le plus souvent 45 minutes et les mouvements s’accordent généralement à une playlist musicale. Celle-ci prévoit des accélérations (pour le cardio) et des exercices de renforcement musculaire (pour s’affiner). Les vélos sont fixes et sont placés dans la piscine en cercle ou l’un derrière l’autre, selon les cas. Le moniteur se place face au groupe et pratique généralement l’exercice dans l’eau avec les participants (qui sont, dans 95% des cas, de sexe féminin.).

Durant mes deux années d’assiduité, j’ai pratiqué l’aquabike le mardi soir, le vendredi matin et le dimanche soir. Il m’arrivait aussi d’ajouter une séance le mercredi midi. #motivée

Pourquoi c’est bien ?

Trois personnes qui pédalent dans l'eau pratique de l'aquabikingParce que c’est ludique !

L’eau est mon élément préféré. Le fait de s’asseoir sur un vélo avec de l’eau qui s’arrête au niveau de la poitrine permet d’allier le plaisir de la piscine sans les inconvénients (cheveux mouillés, eau dans les yeux, toussa). On a l’impression de barboter dans l’eau, et pourtant on travaille tout autant les cuisses que les bras, grâce aux nombreux accessoires d’aquagym qui peuvent accompagner le cours.

Parce que c’est accessible !

Cela également un sport doux et accessible aux personnes qui se remettent par exemple à pratiquer le sport. Ca a en tout cas été le cas pour moi : l’aquabiking a contribué à me remettre en selle (sans jeu de mots) en matière de programme sportif. J’ai d’abord repris le sport en juillet 2015 en commençant par 2 séances d’aquabike par semaine, puis en septembre j’ai augmenté à 3 voire 4 séances, en ajoutant quelques sessions de renforcement musculaire au saut du lit. Petit à petit, j’ai testé d’autres sports comme le trampoline, le piloxing, pour finir par me remettre à courir. On peut donc dire que l’aquabike m’a réconciliée avec le sport cardio et m’a permis de récupérer une bonne condition physique.

Parce que ça atténue vraiment l’effet peau d’orange !

Après mes 9 premiers mois de pratique, j’ai été bluffée de voir que je n’avais quasi plus de cellulite sur les cuisses. Ça marche donc vraiment, mais il faut bien évidemment s’armer de patience et être régulier. Il m’a fallu 6 à 9 mois pour avoir de vrais résultats, à raison de 3 séances par semaine. C’était évidemment un bonus très apprécié, car ce n’est pas ce que je recherchais à la base.

Pourquoi j’ai arrêté ?

Comme détaillé plus haut, j’en ai pratiqué durant un peu plus de deux ans et ai récemment décidé d’arrêter. Non pas parce que ça ne me plaisait plus, mais parce qu’après deux ans, j’avais envie de changement. Il est vrai qu’avec mes 2 à 3 sorties par semaine de course à pied qui s’étaient ajoutées à mon programme sportif, l’aquabike devenait un peu obsolète en termes de développement des capacités cardiovasculaires. Je continuais pourtant à y aller car je m’y amusais.

Les moniteurs ont finalement été remplacés par d’autres que j’appréciais un peu moins car je les jugeais trop mou. C’est surtout ça qui m’a décidée à arrêter et à m’inscrire dans une salle de fitness pour avoir accès à la fois à une salle de musculation et à des cours collectifs.

Je ne regrette absolument pas mon choix, bien que la piscine me manque ! Mais pour compenser, je compte ajouter une séance de natation par semaine à mon programme, histoire de ne pas perdre le contact avec le milieu aquatique que j’aime tant.

Où le pratiquer et quel budget ?

La pratique de l’aquabike se démocratise et devient de plus en plus répandue. En Brabant wallon, il existe de plus en plus de piscines privées qui proposent ce type de sport.

En ce qui me concerne, j’étais inscrite chez Promo-sport à Ottignies et je trouve que le rapport qualité-prix est top : un abonnement annuel pour 3 séances/semaine me revenait à +/- 6€ la séance. Il est bien entendu nécessaire de payer l’abonnement en une fois, mais c’est, me semble-t-il, vite rentabilisé. D’autant qu’une fois que la totalité de l’abonnement est payé, on a plutôt tendance à rester assidue et à se rendre à chaque séance… et ça, ça ne fait pas de mal ! Promo-sport a également ouvert une piscine à Nivelles, à Liège et à Bruxelles. Il y a donc du choix.

Dans le centre du Brabant wallon, il existe également Aquabike Energy (Wavre), le CFS (Bierges), ou encore Secret de champions à Genval (les seules autres adresses dont j’ai entendu parler, en bien).

Et vous, vous avez déjà essayé l’aquabike ? Vous êtes tenté de le faire ?

Laurine

Passionnée de cuisine et accro aux découvertes culinaires, je prends du plaisir à partager mes recettes végétariennes et mes bonnes adresses food belges. Merci de me lire !

Articles similaires

Discussion about this post

  1. merci beaucoup , Pour moi le meilleur moyen maigrir c’est de manger moins de sucre et de faire du sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *