5 trucs pour pimper sa salade !

Pignons de pin caramélisés pour apporter du croquant à sa salade sucré/salé

Marre de votre salade habituelle ? Ajoutez un ingrédient dedans et rendez-la magique !

La salade, c’est LE repas de l’été. Rafraichissante, elle permet plein de combinaisons et vous assure un apport facile en légumes. Mais il arrive parfois qu’on s’en lasse et que la variété de textures et de saveurs ne soit pas au rendez-vous. Qu’à cela ne tienne, je partage avec vous 5 ingrédients pour twister votre salade et la rendre digne d’une entrée de restaurant étoilé ! (bon, j’exagère à peine)

Salade verte 5 astuces pour la rendre originaleJe parle de repas d’été, mais la salade est en fait devenu un plat que l’on rencontre toute l’année. Elle a l’avantage de pouvoir être inventée et réinventée à l’infini : remplacez la laitue par des feuilles de chou kale ou de mâche en hiver, privilégiez des pousses de bébé épinard au début de l’automne, créez une salade vitaminée avec du pourpier d’hiver ; bref, il y a de quoi être créatif.

Malgré cela, il arrive que l’on se lasse d’utiliser toujours les mêmes ingrédients dans ce type de plat. Parfois, il suffit de rajouter un seul ingrédient pour changer complètement sa saveur. Voici 5 idées pour pimper votre salade !

Avis aux adeptes de sucré/salé

Les pignons de pin caramélisés

Deux choses que j’aime dans la vie : les pignons de pin d’un côté, et le caramel de l’autre. Alors, pourquoi ne pas rassembler les deux ? Les pignons de pin ajoutent du croquant à votre salade (surtout s’ils sont torréfiés quelques minutes à la poêle), tandis que le côté caramélisé amène une note sucrée dans votre plat. Un régal !

L’avantage du pignon de pin, c’est qu’il s’entend en quelque sorte avec tout le monde : fruit, légume, viande, poisson, fromage, etc. En plus, il apporte une saveur originale à tout plat qu’il complète. Et pour les végétariens, notons que c’est une bonne source de protéines végétales et qu’il contient, comme beaucoup d’oléagineux, de bons gras.

Comment caraméliser ses pignons de pin ?

Pignons de pin caramélisés pour apporter du croquant à sa salade sucré/saléRien de plus simple ! Pour une portion, faites torréfier deux cuillères à soupe de pignon durant quelques minutes dans une poêle, sur feu moyen fort. Une fois qu’ils sont légèrement dorés, ajoutez deux cuillères à soupe de sucre dans la poêle (complet, de préférence – pour ma part, j’utilise du sucre Rapadura), baissez sur feu doux et ajoutez enfin une cuillère à soupe d’eau. Mélangez vigoureusement durant une petite minute, puis ôtez du feu et laissez refroidir sur un morceau de papier sulfurisé.

Ils vont coller ensemble, mais c’est normal. Détachez-les délicatement et parsemez votre salade de ce petit bijou sucré/salé. Et voilà, le tour est joué !

Les raisins secs réhydratés (ou les dattes, les fraises fraiches, les myrtilles…)

Mmmmh. Je me souviens encore de la première fois que j’ai mangé une salade qui contenait des fraises dedans. C’était lors d’un barbecue organisé par ma soeur. J’ai adoré le goût que cela apportait, et la fraicheur. J’ai reproduit cela à plusieurs reprises, et me suis rendue compte que j’aimais beaucoup ajouter des fruits des bois dans mes salades (avec des myrtilles, ça fonctionne aussi terriblement bien !). Pensez aussi à la mangue, qui quant à elle, s’associe vraiment bien avec l’avocat et les poissons crus (#vousavezditsushi?).

Malheureusement, la saison des fruits rouges est assez courte – surtout des fraises bio. En hiver, j’ai pris l’habitude d’ajouter des raisons secs, mais je ne suis pas toujours enchantée par leur texture. Résultat : je les fait tremper une dizaine de minutes dans l’eau avant de les égoutter et de les ajouter dans mon plat. L’avantage ? Le raisin est plus mou et donc plus agréable sous la dent. En outre, il se marie mieux aux autres ingrédients que contient généralement ma salade. Cela fonctionne aussi avec des salades froides de boulgour ou de quinoa.

Au-delà de ces deux aliments, si vous aimez l’association sucré/salé autant que moi, je vous conseille de tester les dattes (fraiches mazafati bio, de préférence) ou encore les figues séchées en ingrédient surprise. Avec des pousses d’épinard et du fromage de chèvre, c’est un délice.

Du croquant s’il vous plait !

Les pois chiches épicés rotis

Les pois chiches et moi : une véritable histoire d’amour. Si en plus, ils sont épicés et passés préalablement au four pour plus de croquant : je craque complètement.

C’est une recette bien connue qui est souvent conseillée pour un apéro sain et healthy. Personnellement, je les trouve extrêmement bons ajoutés dans une salade. Cela permet en plus d’assurer un apport en protéines végétales au cours du repas, ce qui n’est bien sur jamais de refus. Alors, je dis oui aux pois chiches grillés dans ma salade !

Comment épicer et rôtir ses pois chiches ?

Pois chiches grillés ras el hanout pour agrémenter sa saladeComptez 300 grammes de pois chiches cuits (c’est-à-dire préalablement trempés dans l’eau durant 12 heures puis cuit entre 45 minutes et une heure dans de l’eau bouillante -> pois non cuit = 150 grammes) (version plus rapide : acheter des pois chiches cuits en bocaux ou en conserves) #sesimplifierlavie. Il y en aura surement trop, mais ce n’est pas grave : ne mettez pas tout dans la salade et gardez-en comme snack de fin de matinée ou d’après-midi, ou comme apéro santé.

Dans un saladier, mélangez les pois chiches cuits avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Ajoutez ensuite des épices à votre goût. Pour ma part, j’adore les assaisonner de poivre et de paprika doux, avec un peu de curcuma et d’ail en poudre. Récemment, j’ai acheté un pot d’épices Ras El Hanout (curcuma, cannelle, fenouil, girofle, muscade, poivre noir, gingembre, laurier, piment) et j’ai trouvé ça excellent : mélangez l’équivalent d’une cuillère à café avec les pois chiches huilés. Etalez-les ensuite sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez à 180° (chaleur tournante) durant 30 minutes.

Une fois le temps de cuisson écoulé, sortez la plaque du four et laissez refroidir. Collectez-les pois et conservez-les dans un récipient en verre au réfrigérateur.

Le mélange “power mix salad” (ou des graines, tout simplement)

Pour apporter une touche de croquant et d’inattendu à sa salade, ajoutez simplement des graines. Non seulement, la plupart des graines (potiron, lin, tournesol, etc.) sont bonnes pour la santé, mais en plus, elles apportent un goût d’inattendu et ajoutent une texture croquante à votre plat.

J’achète régulièrement un mélange power salad mix que je trouve en magasins bio (pour la Belgique : il est dispo chez Sequoia et Bi’ok, notamment), qui a l’avantage d’inclure des graines, des céréales et des herbes/épices, ce qui rend le mélange vraiment gouteux et savoureux sur une salade. Je recommande.

Des légumes confis

Ajoutez des légumes à sa salade, ce n’est pas très original, je dois bien l’admettre. Mais quand il s’agit de légumes confits (par vos petites mains !), la saveur est tout à fait différente. En été, c’est évidemment très agréable : les poivrons et les courgettes confits sont un pur délice. Plus compliqué à réaliser en hiver, mais je ne doute pas que l’on puisse tenter l’aventure avec un potimarron ou une courge butternut… à tester.

Comment “confire” ses légumes ?

Encore un truc ultra simple, qui prend plus de temps de cuisson que de préparation. Sélectionnez vos légumes : le must, c’est un poivron, quelques tomates cerises, une courgette, une aubergine (les stars de l’été) que vous détaillez en dés (sauf les tomates cerises).

Légumes confits d'été pour pimper sa saladePréchauffez votre four à 140 degrés. Placez ensuite le tout dans un saladier avec 2 gousses d’ail entières et arrosez de deux cuillères à soupe d’huile d’olive, d’herbes de provence, d’un peu de paprika et d’une cuillère à soupe de sucre de canne complet. Mélangez bien le tout puis transvasez sur une plaque de cuisson préalablement recouverte de papier sulfurisé. Etalez bien les légumes sur toute la largeur de la plaque.

Enfournez ces petits légumes pour 1h15 à 1h30, selon la puissance de votre four. Vérifiez la cuisson : les légumes ne doivent pas brunir, l’objectif est qu’ils restent tendre et moelleux. Une fois l’objectif atteint, sortez-les du four et laissez-les refroidir. Je conseille de les conserver jusqu’à 5 jours dans un récipient hermétique et de les ajouter à sa salade, au gré de ses envies.

Et vous, vous avez d’autres ingrédients préférés que vous ajoutez régulièrement dans vos salades ? 🙂

Laurine

Passionnée de cuisine et accro aux découvertes culinaires, je prends du plaisir à partager mes recettes végétariennes et mes bonnes adresses food belges. Merci de me lire !

Articles similaires

Discussion about this post

  1. […] la différence… ce sont les pignons de pin caramélisés. J’en avais déjà parlé dans cet article consacré aux trucs et astuces pour rendre sa salade digne d’un restaurant gastronomique. Je […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *