Gnocchis à base de patate douce et d’épinards (vegan, sans gluten)

Préparation d'une recette de gnocchis à base de patate douce et d'pinards frais sans gluten et vegan

Des gnocchis maison fabriqués de toute pièce avec de la patate douce et quelques feuilles d’épinards frais. Facile à préparer, ils raviront vos papilles. C’est une promesse !

La cuisine italienne reste ma source d’inspiration numéro 1 pour décliner mes recettes. Je n’ai cependant jamais osé me lancer dans la réalisation de pâtes fraiches maison (ça viendra un jour, j’en suis sûre). Il y a quelque temps déjà, je suis tombée sur une recette publiée sur le blog de Bowl and Spoon. Des gnocchis de patate douce au kale. Etant une fan inconditionnelle de patate douce, j’ai eu envie de tester. D’autant que je ne mange jamais de gnocchis ; cela m’intriguait de pouvoir les ‘fabriquer’ moi-même.

J’ai donc très vite testé et approuvé cette préparation, qui au final ne s’avère pas très compliquée à réaliser.

J’ai déjà cuisiné ce plat à plusieurs reprises et ai fini, petit à petit, par adapter la recette à ma guise. Ici, j’ai préféré utiliser des épinards frais afin de laisser à la patate douce l’occasion d’exprimer toutes ses saveurs. En outre, même si c’est simple à préparer, cela reste un peu fastidieux… j’ai revu les quantités d’ingrédients à la hausse afin de préparer 4 portions de gnocchis d’un coup. L’avantage est que l’on peut les congeler durant une des étapes intermédiaires de cuisson.

Le bon plan pour toujours en avoir sous la main ! Parce qu’une fois que vous y aurez goûté pour la première fois, je parie que vous aurez aussi envie de réessayer 🙂

Préparation d'une recette de gnocchis à base de patate douce et d'pinards frais sans gluten et vegan

Il ne faut pas beaucoup d’ingrédients différents pour réaliser ce plat. Les farines utilisées ici sont des farines d’amande et de riz complet, ainsi que de l’arrow root. Cela est bien entendu substituable ; vous pouvez utiliser de la farine de blé classique et de la fécule de maïs. L’avantage des trois ingrédients cités plus hauts est qu’ils sont (j’espère ne pas dire de bêtise) sans gluten. La patate douce étant également sans gluten, ces gnocchis conviennent donc aux personnes intolérantes.

Enfin, cette recette s’avère également être vegan. Je ne suis personnellement pas vegan, je me contente d’être végétarienne (ce qui est déjà un combat de tous les jours). Mais j’aime beaucoup préparer des plats et des pâtisseries entièrement vegan. Cela permet de se rendre compte qu’il est tout à fait possible de manger des choses saines et cruelty-free sans se priver de plaisir.

Parce que je n’ai finalement jamais pris autant mon pied à manger que depuis que je suis devenue veggie-addict. #thumbsup

Assiette de gnocchis de patate douce aux épinards recette vegan et sans gluten

Promis, c’est facile et c’est super bon. En plus, vous allez impressionner tout le monde avec cette petite phrase magique : “Les gnocchis là ? Ah mais oui non mais c’est trois fois rien, hyper simple à réaliser, je les ai vite faits ce matin au saut du lit”. C’est parti pour la gloire ! (au sens premier du terme)


Télécharger la fiche recette

Ingrédients (pour 4 portions, soit une centaine de gnocchis)

  • +/- 600 grammes de patate douce
  • 60 grammes d’épinards frais
  • 55 grammes d’arrow-root
  • 50 grammes de farine d’amande
  • 50 grammes de farine de riz
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive pour la cuisson
  • Sel et poivre, au goût

Préparation

Couper les patates douces en gros cubes, sans les éplucher (cela s’effectuera plus tard). Les cuire une vingtaine de minutes à la vapeur avant de les laisser légèrement refroidir. Retirer ensuite la peau : après une cuisson à la vapeur, la peau se détache assez facilement. Il est possible de le faire directement avec les doigts, ou à l’aide d’un économe. Je conseille de bien retirer toute la peau pour obtenir une purée bien homogène. Il devrait maintenant vous rester +/- 500 grammes de patate douce.

Nettoyer les feuilles d’épinards frais et retirer soigneusement les tiges. L’idéal est en effet de ne garder que les feuilles bien vertes. Les émincer ensuite grossièrement et réserver.

Dans un saladier, réduire les morceaux de patate douce épluchée en purée à l’aide d’un presse-purée manuel. Saler et poivrer. Incorporer ensuite l’arrow-root, les farines d’amande et de riz puis mélanger. Ajouter finalement les épinards hachés et pétrir quelques minutes avant de former, à l’aide de ses petites mains, une boule.

Fariner le plan de travail (à l’aide de farine de riz) et y poser la boule. La découper en 4 parts +/- égales. Avec la première des 4 parts, former un boudin d’une épaisseur de 1 cm maximum (c’est de l’artisanat, la mesure ne doit bien évidemment pas être exacte 🙂 ). Couper ensuite des tronçons de 2 à 3 cms de long. Marquer une face du tronçon avec les dents d’une fourchette (il est aussi possible de le faire sur chaque face, mais je me contente d’une seule).

Ensuite, porter une grande casserole d’eau à ébullition. Une fois bouillante, plonger délicatement une poignée de gnocchis dans l’eau. Pour ne pas qu’ils collent entre eux, je conseille de les cuire douzaine par douzaine. Une fois qu’ils remontent à la surface, cela signifie qu’ils sont cuits ! C’est le moment de les retirer de l’eau à l’aide d’une écumoire. Bien les égoutter et les disposer sur une assiette.

C’est maintenant qu’arrive le moment fatidique de la recette… Soit vous êtes déterminé à tout manger d’un coup, soit vous préférez faire quelques réserves pour plus tard. Si c’est cette dernière option que vous choisissez, les gnocchis que vous souhaitez congeler sont fin prêts. Il suffit donc de les placer dans un contenant hermétique et ensuite de les congeler.
Une fois que vous souhaiterez à nouveau en déguster, il faudra alors les décongeler à température ambiante puis reprendre les opérations à l’étape suivante.

Dans une grande poêle anti-adhésive, faire chauffer l’huile d’olive à feu moyen. Une fois l’huile bien chaude, transvaser délicatement les gnocchis et les faire revenir 4 à 5 minutes sur chaque face. L’idéal est qu’ils soient bien dorés. Une fois cette étape réalisée, les retirer délicatement de la poêle et les poser sur du papier absorbant (afin de retirer le surplus d’huile de cuisson).

Et voilà… vos gnocchis sont prêts !

Préparation d'une recette de gnocchis à base de patate douce et d'épinards frais sans gluten et vegan

Déguster bien chaud avec, pourquoi pas, une sauce bolognaise vegan (recette ici) ? Personnellement, c’est comme ça que je les mange : c’est délicieux et cela en fait un repas complet.

Bonne dégustation… et racontez-moi à quel point vous avez impressionné votre entourage avec cette recette sophistiquée, mais hyper simple.

Laurine

Passionnée de cuisine et accro aux découvertes culinaires, je prends du plaisir à partager mes recettes végétariennes et mes bonnes adresses food belges. Merci de me lire !

Articles similaires

2 Discussion to this post

  1. […] Cette sauce bolognaise est à déguster de façon « classique » sur des pâtes au blé, au quinoa, au lentilles, ou encore sur des gnocchis de patate douce (recette ici). […]

  2. […] de se rendre compte qu’il est possible de fabriquer soi-même ses croquettes (au même titre que des gnocchis par exemple), et encore plus formidable de les goûter et de les trouver délicieuses. C’est […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *