Et toi, tu l’as ta brosse à dents en bambou ?

Le zéro déchets dans sa salle de bains, ça passe par l'utilisation d'une brosse à dents en bambou. On en parle sur le blog laualamenthe.com.

Aujourd’hui, j’ai décidé de parler hygiène buccale. Rien que ça. Et pour ça, je commence avec une question existentielle super importante : tu les brosses avec quoi, tes dents ?

C’est la quinzaine « je parle réduction des déchets » sur le blog. Et pour cause, après la cuisine zéro déchets, je vous parle de la salle de bain zéro déchets. Enfin, d’un premier pas vers le zéro déchets dans sa salle de bain. Ça passe notamment par l’utilisation d’ustensiles soit réutilisables (comme les cotons démaquillants en tissu, les oriculi, etc.), soit sans emballages (comme les savons solides, les shampoings solides, le déodorant baume, etc.), mais aussi par l’utilisation d’accessoires plus écologiques.

Parmi la floppée de produits en plastique que peut compter une salle de bains, il y a un élément auquel on ne pense pas toujours : la brosse à dents. Parce que oui, on change sa brosse à dents +/- tous les trois mois, et elle est quasiment toujours destinée à finir à la poubelle. Bonjour la production de déchet annuel par habitant, en définitive ! Surtout qu’il s’agit de plastique, et que recycler une brosse à dents en plastique n’est pas la priorité… en général, une brosse à dents usagée fini dans les déchets ménagers et est soit brûlée, soit enterrée, soit envoyée en Afrique pour être « revalorisée », sans aucune certitude que ce soit le cas (source).

Du bambou pour nettoyer ses dents

Et donc, si on veut limiter son impact environnemental et sa production de déchets, qu’est-ce qu’on peut faire ? On peut, par exemple – et c’est une action parmi tant d’autres bien sûr -, passer à la brosse à dents en bambou. Son gros avantage est que le manche, constitué exclusivement de bambou, est compostable. Malheureusement, les poils de la brosse restent quant à eux fabriqués à partir de nylon, qui n’est pas biodégradable. Mais c’est déjà un premier pas vers une réduction de ses déchets plastiques. Pour ma part, je suis convertie depuis cet été (oui, c’est assez récent) et j’ai réussi ma transition grâce à Just Smile.

Le zéro déchets dans sa salle de bains, ça passe par l'utilisation d'une brosse à dents en bambou. On en parle sur le blog laualamenthe.com.

Just Smile, c’est une jeune marque belge qui vise à proposer des alternatives aux produits en plastique jetables. On parle donc de gourde, de paille réutilisable, de mug, de couverts à emporter, mais aussi et surtout de brosse à dents en bambou et de leur boîte de transport en bambou également. Pour ma part, j’ai testé la brosse à dents Brussels. Il s’agit d’une brosse à dents en bambou, avec des poils au charbon. Elle est très agréable à utiliser, et constitue une parfaite alternative à la brosse à dents en plastique.

Bien entendu, le bambou ne pousse pas vraiment dans les forêts européennes. La provenance des matériaux utilisés pour fabriquer les brosse à dents en bambou est donc quasi systématiquement asiatique. Si Just Smile est une Start-up belge, les produits qu’elle commercialise ne sont pas fabriqués en Belgique. On ne peut donc pas parler de produits locaux, mais de soutien au développement d’une entreprise locale 🙂 et, évidemment, d’un geste pour réduire ses déchets plastiques.

Dentifrice zéro déchets

En ce qui me concerne, je me brosse les dents depuis peu avec du dentifrice solide (celui de Wash Wash Cousin, pour ne pas le nommer – d’ailleurs, je vous en reparlerai très prochainement sur le blog) que j’alterne avec un dentifrice maison et zéro déchets. La recette est simplisme et le résultat est surprenant. Surprenant, car étant donné qu’il est en grande partie composé de bicarbonate de sodium, et bien il goûte vachement le sel. En gros, je suis végétarienne, mais j’ai l’impression de manger des sardines au moins une fois par jour. Présenté comme ça, ça ne donne clairement pas envie, mais en fin de compte, on s’y habitue.

Le bicarbonate est utilisé dans de nombreuses recettes beauté, mais il est particulièrement réputé pour son action sur les dents. Le bicarbonate de sodium permet d’assainir la bouche et d’obtenir un nettoyage en profondeur : il dissout les résidus alimentaires, permet de réduire la formation de tartre et de rééquilibrer le pH de la bouche.

La recette (qui n’est pas de moi mais de Ramillies en Transition), est assez simple. Il suffit de mélanger, dans un bocal en verre :

  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude alimentaire fin
  • 2 cuillères à soupe d’argile blanc en poudre
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Tea tree (pour l’odeur)
  • 3 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée (pour le goût)

Le zéro déchets dans sa salle de bains, ça passe par l'utilisation d'une brosse à dents en bambou. On en parle sur le blog laualamenthe.com.

Quand tout est réuni ensemble dans votre contenant en verre, il suffit de secouer le tout. Et pour l’utiliser, vous pouvez tout simplement mouiller votre brosse à dents à l’eau claire, puis la déposer dans la poudre et vous brosser les dents… comme d’habitude. Pour ma part, j’ai ajouté du charbon actif en poudre dans le dentifrice afin d’avoir un véritable effet “blancheur” (raison pour laquelle mon dentifrice est grisâtre sur la photo). Etant donné que le bicarbonate de soude est également réputé pour blanchir les dents, autant vous dire que je compte bien vous faire un petit avant/après #staystuned (sauf si ça ne fonctionne pas du tout).

Et toi, tu es aussi adepte d’une hygiène buccale zéro déchets ? 🙂

Laurine

Passionnée de cuisine et accro aux découvertes culinaires, je prends du plaisir à partager mes recettes végétariennes et mes bonnes adresses food belges. Merci de me lire !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *