Parmentier de soja, purée de panais et de céleri-rave

Recette de parmentier à la purée de panais et de céleri-rave, moutarde et protéines de soja sur le blog laualamenthe.com

Une recette presque detox pour coller à l’actualité de ce mois de janvier. Deux légumes riches en fibres qui contribuent à stimuler vos intestins, c’est pas magnifique ça ? Le plus surprenant, c’est que c’est vachement bon !

Je n’en suis pas à mon premier hachis parmentier revisité en version végétarienne, puisque je vous en avais déjà proposé une version à la purée de patate douce et au seitan haché, le tout gratiné au Roquefort. Un gros gros délice quoi, surtout avec cette purée de patate douce légère, onctueuse et hyper savoureuse. Pour cette recette, on est sur un registre plus orienté “détox”, mais surtout encore plus simple à réaliser car il n’y a même pas de cuisson au four.

Et de fait, pas de gratin au fromage, pas de présence d’aliments d’origine animale… il s’agit d’un hachis parmentier végétalien/vegan ! Pour remplacer la viande, j’ai cette fois travaillé avec des protéines de soja texturées. Il s’agit du même ingrédient principal que celui utilisé pour la recette de la sauce bolognaise version végétarienne/végétalienne publiée sur le blog durant l’été 2018. La cuisson est l’assaisonnement sont cependant tout à fait différents, mais le résultat n’en reste pas moins savoureux.

Pour ce qui est du panais et du céleri-rave, ils vont vous aider à nettoyer vos intestins et c’est une très bonne chose après les fêtes. J’ai eu un peu peur de les associer ensemble, car je trouve qu’ils ont tous les deux un arrière-goût assez amer. Pour neutraliser cela, j’ai ajouté un peu d’extrait de vanille liquide et ai privilégié une cuisson à la vapeur, afin d’attendrir la chair des légumes ainsi que leur goût. Le résultat : une purée pleine de goût, pas du tout amer ni écœurante, et surtout très originale.

Recette de parmentier à la purée de panais et de céleri-rave, moutarde et protéines de soja sur le blog laualamenthe.com

Il s’agit d’un plat qui est relativement léger. Je le consomme plutôt le soir, car il ne contient pas de féculents (et ça tombe bien, je mange rarement de féculents le soir). Si vous souhaitez en faire un véritable repas complet et réellement rassasiant, je vous conseille donc de l’associer à des céréales complètes, comme par exemple du quinoa ou du petit épeautre. Idéal en janvier, pour se remettre de tous les repas copieux des fêtes de fin d’année et redémarrer l’année du bon pied !


Télécharger la fiche recette

Ingrédients (pour 2 personnes)

Pour la farce

  • 50 grammes de protéines de soja texturées
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon jaune
  • 1 cuillère à soupe de gomasio
  • 1/2 cube de bouillon de légumes + 250 ml d’eau bouillante
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

Pour la purée

  • 200 grammes de panais (2 panais de taille moyenne)
  • 200 grammes de céleri-rave (1/2 céleri-rave)
  • 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille liquide
  • 1 cuillère à soupe de tahin (purée de sésame)
  • Huile d’olive
  • 70 ml de lait végétal (ici, de soja)
  • Sel et poivre

Pour servir

  • Une poignée de noisettes concassées
  • Quelques branches de ciboulette ciselées

Préparation

Réhydrater les protéines de soja en les plongeant dans une petite casserole avec 250 ml d’eau bouillante, 1/2 cube de bouillon de légumes, le gomasio et une gousse d’ail émincée. Couvrir et laisser reposer une vingtaine de minutes.

Pendant ce temps-là, éplucher les panais et le céleri-rave. Les détailler en morceaux et les cuire à la vapeur durant 20 minutes.

Emincer finement l’oignon et le faire revenir dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive. Laisser chauffer sur feu moyen durant 3 minutes. Egoutter les protéines de soja, puis les incorporer dans la sauteuse avec l’oignon. Ajouter la 2ème gousse d’ail émincée et la cuillère à soupe de moutarde. Baisser sur feu doux et cuire une dizaine de minutes, en remuant régulièrement. Poivrer légèrement en fin de cuisson.

Lorsque les panais et le céleri-rave sont cuits, les égoutter et les transvaser dans un saladier. Les écraser à l’aide d’un presse-purée. Ajouter le tahin, l’extrait de vanille liquide, le lait végétal et un peu d’huile d’olive. Mélanger bien, poivrer, et vérifier que la texture ainsi que le goût conviennent. Ajouter éventuellement un peu de lait si nécessaire.

Placer les protéines de soja au fond d’un plat à gratin ou de 2 ramequins individuels. Recouvrir ensuite de purée de panais/céleri-rave. Saupoudrer de noisettes concassées et de ciboulette ciselée.

parmentier-panais-celeri-rave-soja-texturise-moutarde-laualamenthe-3

Déguster immédiatement ou réchauffer la préparation au four une dizaine de minutes avant de servir. Bon appétit !

Laurine

Passionnée de cuisine et accro aux découvertes culinaires, je prends du plaisir à partager mes recettes végétariennes et mes bonnes adresses food belges. Merci de me lire !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *